Accueil troubles La fatigue – quel piège

La fatigue – quel piège

Ce quotidien nous attrape et nous mène dans le flux de la vie. Chaque moment, chaque instant est un rappel de la vie. Puis un jour, un moment, une chose interfère notre quotidien. C’est alors que le temps ralonge. Et les nuits passent de courtes à longues, car moins on dort plus les nuits sont longues, charmant.

dormeur

Lui a l’air de bien s’en sortir

Mais que faire lorsque les images d’un autre temps se glissent sous nos paupières? Que faire lorque l’angoisse croît alors que l’heure du couché arrive. Peut-être faut-il quitter son domicile car la personne avec qui l’on dort nest plus la même personne depuis quelque temps. Ou alors parce que vous-même ne vous connaissez plus. Qui suis-je vous demandez-vous alors un matin.

Après un enfermement de deux mois, il est tout à fait normal d’être perdu. Comment ne pas l’être. Certains, chanceux, ont réussi cette épreuve. Bravo à eux ! Je les admire.

 

Pour tout vous dire depuis le retour « à la normal » (enfin plus ou moins), je me suis retrouvée à passer mes week-ends dehors alors que mes études me demandent de travailler beaucoup (surtout avec les examens qui approchent). Mais je ne peux plus. Être assise à mon burreau me rend malade. J’en ai la nausé. Donc je fais des pauses ou je mange. Ce qui implique que je gonfle depuis une semaine, malgrés mon activité sportive journalière.

Si d’autres dont dans la même posture que moi. Je leur souhaite bien du courage.

Je vois la lumière lorsque je sors, donc je ne pense pas que cela soit mal. Et pourtant cela ressemble beaucoup aux tentations du diable… Adopter un juste milieu.. certes.. de toute manière je me trouve actuellement dans  l’incapacité de me mouvoir car lors de ma dernière expédition j’ai du trop forcer et mon dos ne me soutiens plus. Mais cela me rend triste et malheureuse.

 

Écouter des belles radios comme https://www.klassikradio.de/ sont mes seuls moments de bonheur depuis ce légé accident. Le travail doit venir après la joie je pense.. Tant pis pur le diable.

 

Pour en dire un peu plus sur cette radio, oui elle est allemande. Je pense que c’est l’équivalent de france musique mais comme c’est en allemand les pubs sont plus drôles et il y a moins de blabla et d’avanatge de musique ce qui est une vraie source de bonheur. De plus, ils diffusent de la musique avantes très variées. Des musiques de films actuels comme les musiques d’Alexandre Desplat dans little womanImage de prévisualisation YouTube ou des suites de BachImage de prévisualisation YouTube.

 

Portez vous bien et soyez heureux

 

Belle

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par bellesmith
  • Des mots en pleine nuit.. des mots de folie?

    Je vais partager avec vous, les quelques mots qui sont sortis hier soir. C’est une p…
  • La peur

    Bonjour, la peur.. Un sentiment qui n’est pas toujours favorable. La peur, nous fait…
Charger d'autres écrits dans troubles

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Des mots en pleine nuit.. des mots de folie?

Je vais partager avec vous, les quelques mots qui sont sortis hier soir. C’est une p…